annuaire référencement outils

Le guide accompagnateur

Le guide accompagnateur travaille dans le secteur du tourisme exclusivement. Il accompagne des groupes de touristes le plus souvent, à l'étranger.

Les fonctions
Le guide accompagnateur prend un groupe en charge, soit depuis le départ de France (dans ce cas, on dit qu'il fait du Paris-Paris), soit à l'arrivée dans le pays visité. Dans le premier cas, il doit s'assurer que tous les membres du groupe ont bien rempli toutes les formalités nécessaires (vaccins, passeports etc.) et procède aux formalités d'embarquement. Dans le deuxième cas, il prend en charge les touristes à leur arrivée, effectue avec eux les formalités d'entrée dans le pays, s'assure qu'aucun bagage n'a été égaré etc.
Dans tous les cas, il doit veiller à ce que les termes du contrat soient respectés, en matière d'hébergement, de transport, d'excursions... et ce dans les intérêts du voyagiste comme celui des touristes. Le guide-accompagnateur peut avoir des groupes plus ou moins importants à sa charge, en fonction notamment de la destination. Cela peut varier d'une vingtaine de personnes pour un safari ou un trek à une cinquantaine de participants pour un voyage organisé en Espagne ou en Grèce.
Le guide se charge de toutes les questions matérielles liées au voyage, mais aussi de la bonne ambiance qui doit régner pendant celui-ci. Pour cela, il est donc chargé d'aplanir les tensions qui pourraient apparaître entre les voyageurs et doit donc être lui-même irréprochable...
Il n'est pas sensé présenter la culture et les curiosités du pays, ce qui est généralement à la charge du guide-interprète, mais il cumule souvent les deux fonctions. Le guide-accompagnateur est employé par le voyagiste.
Les profils
Pour accomplir toutes les tâches qui lui incombent, le guide-accompagnateur doit bien connaître le pays qu'il fait visiter, ainsi que ses coutumes et les usages qui y ont cours. Il doit également faire preuve de calme et de sang-froid, tant face à des problèmes pratiques ou matériels que face au mécontentement des touristes. Il doit donc être doté d'une bonne dose de diplomatie ! Il doit être constamment disponible et doit pouvoir "assurer" dans les cas les plus extrêmes (certains voyagistes exigent de leurs guides-accompagnateurs qu'ils aient un certificat de secouriste). Le guide-accompagnateur doit également avoir une bonne résistance physique, car, pendant un voyage, il est "sur le pont" en permanence ! Pas de moments tranquilles ni de jours de repos. Et ce, pendant tout le voyage, voire toute une saison, si le guide-accompagnateur a un carnet de voyage bien rempli... Un guide-accompagnateur travaille rarement plus d'un tiers de l'année et doit donc avoir une autre activité pour le restant du temps. Pour ces raisons, ainsi qu'à cause du fait qu'un voyage peut se décider ou être annulé à la dernière minute, la vie de guide-accompagnateur n'est pas forcément toute rose et est assez peu compatible avec une vie de famille.

Retour Menu Travail


200 468 200 468 200 468 txt 468 728 728 728 728 728 728 468 300 300 300 468 250 150 468 250 468 250 468 250 728 728 250