annuaire référencement outils

Temple de Karnak

Le temple de Karnak situé près de Thèbes, la capitale religieuse, est le plus grand et le plus riche centre religieux d'Égypte. C'est un vaste musée à ciel ouvert et le site religieux connu le plus ancien au monde. Il semble que ce soit le deuxième site le plus visité d'Égypte après celui des Grandes pyramides de Gizeh près du Caire.
Pendant de nombreux siècles, le temple de Karnak fut le principal centre religieux d'Égypte. Il fut aussi le temple principal du culte d'Amon, mais comme de nombreux autres temples égyptiens, d'autres dieux et déesses y étaient vénérés.
En effet, il est composé de quatre parties, dont une seule est actuellement accessible :
l'enceinte d'Amon-Rê ;
l'enceinte de Montou ;
l'enceinte de Mout ;
le temple d'Amenhotep IV.

De plus, il existe plusieurs petits temples et sanctuaires situés en dehors des murs fermant les quatre parties principales.
Il est en ruines aujourd'hui mais on sait paradoxalement beaucoup de choses à son sujet. La construction du temple aura duré près de 2000 ans. Ramsès II et son fils Mineptah y ont vécu ainsi que d'autres rois qui, au fur et à mesure, y ont rajouté des monuments.
C'est la principale différence entre Karnak et les autres temples et sites d'Égypte. À peu près trente pharaons ont contribué à sa construction, lui permettant d'atteindre une taille, une complexité et une diversité très importantes.
À l'entrée, il y a un dromos, allée bordée de criosphinx. Ces criosphinx, des statues à tête de bélier et à corps de sphinx, sont les animaux sacrés du dieu Amon. On en mettait des deux côtés de l'entrée, croyant qu'ils repousseraient les forces du mal. Leur fonction première était toutefois de protéger le pharaon lorsqu'il venait adorer lui-même Amon à Karnak.
Tout de suite en entrant dans le complexe se trouve le temple de Séthi II, sur la gauche. Un peu plus loin et juste avant la salle hypostyle, deux statues d'Amon encadrent le passage.
Après avoir passé le deuxième pylône, on arrive dans la salle hypostyle. Elle est composée de très nombreuses colonnes, la plupart ayant gardées leurs inscriptions. Certaines ont même conservé des couleurs. La lumière était peu importante dans cette salle mais elle filtrait malgré tout grâce à des interstices laissés dans le plafond.
Le sanctuaire se trouve tout au fond du temple.
En Égypte, pour construire un temple, on commençait toujours par le sanctuaire. Ce qui veut dire que le temple de Karnak a été construit à partir du fond et terminé par l'entrée. En face du temple de Karnak, il y avait le lac sacré. Les prêtres aux têtes rasées s'y purifiaient. En tout il y a dix pylônes, six dans l'axe est-ouest et quatre dans l'axe nord-sud.

Retour Menu Egypte


200 468 200 468 200 468 txt 468 728 728 728 728 468 300 300 300 468 250 150 468 250 468 250 468 250 728 728 250 Dentalia 336x280 home mut