annuaire référencement outils

L'Histoire résumée.

L'Égypte pharaonique pendant ses 3000 ans d'histoire n'est pas une affaire de frontières géographiques.
Sur ce plan elle connut de nombreuses situations en possédant tout d'abord la Nubie puis se dirigeant vers le Moyen-Orient avant de régresser de façon générale pendant la Basse Époque. Pourtant on ne peut nier que certains caractères géographiques sont inséparables de l'identité égyptienne.
Ainsi le Nil a modelé le mode de vie et la civilisation de l'Égypte.On peut plutôt observer que de grands principes se sont maintenus tout au long de l'histoire de Kemet. Il y a toujours eu un pouvoir central fort en la personne du roi. Quand celle-ci devenait faible on assistait à des crises comme la première période intermédiaire à la mort de Pépi II où règnent simultanément plusieurs familles. Le système où tous les pouvoirs étaient détenus par le pharaon évolua. Il se complexifia en une administration importante. Sous Sésostris III, la fonction de vizir fut dédoublée pour assurer une meilleure gestion. Mais pendant tout ce temps l'institution pharaonique fut maintenue même lors des dominations étrangères. Celle-ci donnait en effet une légitimité au pouvoir en place.
Ce n'est pas par hasard si les Hyksôs, les Perses, Alexandre le Grand puis ses généraux grecs se firent nommer pharaon. Le fait de suivre l'antique coutume leur conférait une légitimité par rapport aux Égyptiens. La même idée est valable pour toutes les dynasties issues d'Égypte, la fonction de Pharaon réfère à un symbole prépondérant. En effet les dynasties ne se suivaient pas par filiation. L'état de pharaon permet la réduction de ce fossé familial. Ainsi Ramsès Ier avant d'être couronné était un général et vice-roi. Mais peut-être cette unité dans la conception du pouvoir n'aurait pas duré autant si la fonction de pharaon ne renvoyait pas à un idéal spirituel. Le pharaon est un lien entre le terrestre et le divin. Sa fonction ne se limite pas au temporel, il est le premier prêtre d'Égypte. Bien sûr, sur le plan historique, ce n'est pas si simple. Ainsi on a pu voir la rupture avec la période amarnienne ou la progressive prise de pouvoir au cours des siècles du clergé d'Amon. Mais pour les pharaons ayant un réel pouvoir, leurs fonctions en faisaient les garants du divin. Encore une fois c'est une sorte de légitimité.

Retour Menu Egypte










200 468 200 468 200 468 txt 468 728 728 728 728 728 728 468 300 300 300 468 250 150 468 250 468 250 468 250 728 728 250